Vrai ou Fake : le régime de Vichy a-t-il vraiment protégé les Juifs français ?

Publié le 01/10/2021 11:26 sur France info

Le polémiste Éric Zemmour a affirmé à plusieurs reprises que le régime de Vichy avait protégé les Français de confession juive pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Vrai ou Fake du jeudi 30 septembre passe cette déclaration au crible.

Sur Europe 1 et CNews, Éric Zemmour a déclaré que, de 1940 à 1944, le régime de Vichy a « protégé les Juifs français et donné les Juifs étrangers ». Mais l’affirmation du polémiste est-elle vraie ? En 1940, le régime de Vichy, soumis à l’Allemagne, cible principalement les Juifs étrangers, « avec une loi qui, dès octobre 1940, les internait et des premières rafles en 1941 qui les visaient », précise Laurent Joly, historien de la Shoah et directeur de recherche au CNRS. Ainsi, même si des Juifs français ont aussi été arrêtés, la grande majorité des arrestations concernent les étrangers.

Un basculement s’opère dès 1942. L’Allemagne élabore la Solution finale, l’extermination totale des Juifs. Le régime de Vichy n’est plus simplement soumis aux ordres nazis, et va collaborer pleinement pour livrer des Juifs étrangers et français. « La politique de Vichy consiste à collaborer et à mener une politique antisémite propre qui vise à se débarrasser du maximum de Juifs indésirables. Et c’est une politique qui, de fait, n’a absolument pas été protectrice des Juifs français, puisque dès la rafle du Vel’ d’Hiv’, 3 000 enfants français ont été arrêtés », rappelle Laurent Joly.

Une pleine collaboration de Vichy

De ces enfants arrêtés lors de cette rafle en juillet 1942, il reste les fiches d’identité, orange pour les enfants juifs étrangers et bleu pour les enfants juifs français. En les comparant, on peut voir que 80% des enfants juifs arrêtés au Vel’ d’Hiv’ étaient français. Au total, pendant la guerre, 50 000 Juifs étrangers ont été déportés hors de France, pour 24 000 Juifs français.

Une différence qui s’explique notamment par une meilleure intégration de ces derniers dans la société, et qui ont donc disposé de plus de relais pour s’en sortir. « Ils avaient beaucoup plus d’atouts pour survivre, parce qu’ils parlaient français et ils étaient beaucoup plus en lien avec l’environnement non juif », confirme Laurent Joly. Il est donc faux de dire que Vichy a protégé les Juifs français. Philippe Pétain et son régime ont pleinement collaboré avec l’Allemagne, en particulier à partir de 1942, en arrêtant des Juifs aussi bien étrangers que français.

Auteur : JL Sochacki

SOCHACKI JL - Docteur en sciences de l'éducation, enseignant en lettres-Histoire-géographie & EMC et conférencier. Après un mémoire de Master II en Sciences de l'éducation consacré à L'enseignement du fait migratoire au cycle III, ce travail a été prolongé en Doctorat où j'ai continué à explorer les liens entre éducation et immigration à travers l'étude des classes pour enfants d'immigrés dans entre 1919 et 1939 dans le Calvados.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :